Choisir un rameur : quels sont les points à privilégier ?

Parmi les équipements de musculation, le rameur procure de nombreux atouts et renferme des fonctionnalités correspondant aux capacités sportives. La liste se compose d’une variété de modèles d’où la difficulté d’opter pour le bon produit. Alors, ci-dessous quelques conseils facilitant l’achat de ce type d’appareil :

Les variantes disponibles

Sur le marché, on distingue différentes versions de rameurs provenant de plusieurs marques. Le matériel de sport comporte des options personnalisées et reste très apprécié dans une majorité d’établissements. Le principe consiste à tonifier les muscles et affiner la silhouette à travers des séances d’une trentaine de minutes ou une heure au maximum. On l’utilise également au cours d’un programme de rééducation ou de récupération d’un athlète professionnel. Il est donc essentiel de connaître les catégories existantes. De ce fait, la liste regroupe deux types de rameurs :

  • Le rameur à tirage central : à la maison ou dans les salles de sport, il convient au cardio-training et à l’endurance fournissant une prise en main immédiate alliant une fluidité parfaite et un tirage symétrique. Polyvalent, ce modèle garantit une large possibilité d’utilisations et réalise un travail complet en sollicitant le haut ainsi que le bas du corps.
  • Le rameur à double rame : surnommé rameur scandinave ou latin, il expose deux rames identiques à celle d’un aviron. Grâce à ces éléments, le matériel optimise la synchronisation des mouvements et sollicite de manière précise les bras, les fessiers, les cuisses, les mollets et la ceinture abdominale. Fréquemment utilisé en usage domestique, le rameur donne des sensations semblables de l’aviron requérant une coordination précise. Par conséquent, ceux qui n’ont jamais pratiqué cette activité auront du mal à réaliser clairement les gestes.

Les critères de choix

L’achat d’un rameur dépend essentiellement des objectifs à atteindre et des attentes en tenant compte de la durée des entraînements et la motivation de la personne. Dans l’ensemble, les points importants se focalisent sur le genre de tirage en fonction des mouvements effectués, le système de résistance (magnétique, électromagnétique, à eau ou à air) et la console électronique. Cette dernière affiche des données pratiques telles que le nombre de coups de rame, l’ampleur des calories éliminées, la puissance, le temps écoulé et la vitesse. L’emploi d’un cardio-fréquencemètre demeure un supplément dans la mesure du rythme cardiaque. D’autres éléments sont  à prendre en compte, à commencer par :

  • Le confort : certains rameurs demandent peu de place de rangement, par exemple, les prototypes pliables empêchant l’encombrement et s’accommodent avec les petits espaces. Il faut également vérifier la présence de roulettes de déplacement ou roulement à billes permettant de ranger rapidement l’outil et de compensateur de niveau en guise de stabilité. L’ergonomie du siège reste indispensable au fur et à mesure des séances en choisissant, de préférence, un siège coulissant, rembourré et large. Quant à la sécurité, les pédales antidérapantes et réglables en hauteur demeurent l’idéal.
  • Le programme d’entraînement : la plupart des rameurs fournissent des formules spécifiques selon les demandes. La totalité des programmes sont spécialement crées par des entraîneurs expérimentés en incluant un stade débutant et avancé. Par exemple, des programmes entièrement manuels, préenregistrés ou encore de travail. En termes d’innovation, les utilisateurs ont la possibilité de participer à une compétition en réseau face à d’autres adeptes. La majeure partie assure un ajustement automatique de la résistance en rapport avec la méthode favorisée. Ce procédé aide à accéder à une variété d’exercices et préserver la concentration pendant l’effort.
  • La structure : concernant l’entretien et la durabilité, l’appareil se doit d’être robuste et silencieux si l’on achète un rameur d’appartement. On retrouve des modèles totalement en bois qui mise sur le côté écologique, en acier prônant la rigidité et en aluminium sur une meilleure fiabilité. À propos du poids, l’aviron indoor pèse au moins 100 à 150 kg. Les utilisateurs de plus de 90 kg devront utiliser un rameur adapté.
  • Le budget : la grille des prix varie en rapport avec la marque, les fonctionnalités et le matériau de fabrication. De 150 € jusqu’à 2 500 €, le coût repose uniquement sur la qualité en investissant idéalement dans un appareil durable, puissant et fiable. Les acheteurs peuvent commander directement en ligne sur les sites de vente en profitant des offres promotionnelles, des codes de réduction valides et la livraison à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *